laurence_chalou

© Masha Vasyukova

LAURENCE CHALOU – Créatrice de costumes

Après des études à l’école du Louvre, diplômée d’ ESMOD, Laurence Chalou parfait sa formation auprès de nombreux costumiers à la Comédie Française, à la Cartoucherie de Vincennes Théâtre de la Tempête, à l’Opéra de Strasbourg, de Berlin et de Düsseldorf.

Elle travaille à la télévision sur de nombreux téléfilms et mène en parallèle une carrière comme directrice de boutiques de mode.

Elle est également chef costumière pour de nombreux réalisateurs : Roger Coggio (C’est encore loin l’Amérique, Le Bourgeois Gentilhomme, Les Fourberies de Scapin), Claude Lelouch (Partir Revenir), Richard T.Heffron et Robert Enrico (La Révolution Française), Claude Berri (Ensemble C’est Tout), Alain Chabat, (Rrrrr, Le Marsupilami), Luc Besson (Adèle Blanc-Sec), Jean-Pierre Améris (L’homme qui rit), Frédéric Forestier (Stars 80), Pascal Bourdiaux (Fiston), Jean- Jacques Zilberman (A la vie), Guillaume Gallienne (Les garçons et Guillaume à table)…

Elle est créatrice de costumes pour les films:”Le fils du Mékong “et L’ïle (François Leterrier)”et téléfilms: “Les Liaisons Dangereuses”Le Voyage de Van Gogh” “Les Sorcières” réalisateur Charles Brabant, “L’énigme Blanche” réalisateur Peter Kassovitz, “L”Echappée Belle” réalisatrice Emilie Cherpitel sortie juin 2015

Depuis plusieurs années, Laurence poursuit ses collaborations dans le spectacle vivant en concevant notamment les costumes pour les créations de Bérangère Jannelle (les opéras La Périchole, Fra Diabolo, les pièces Amphitryon, 66 Gallery, Twelve Night, Le grand Z (en tournée 2015/2016) et de Dominique Brun, chorégraphe d’un “Sacre du Printemps” (en tournée 2015/2016).

À l’occasion de “L’Autre défilé” suivi de “La Mêlée des Mondes”, Laurence démarre une collaboration avec la Compagnie DCA et Philippe Decouflé.
Dernièrement, elle signe la création des costumes de “Contact” (en tournée 2015/2016)et de “Wiebo”, concert-performance en ouverture de l’exposition David Bowie à la Philharmonie de Paris mise en scène par Philippe Decouflé.